Le point sur la COVID-19

À Tourisme Ottawa, la santé et la sécurité de notre communauté et de nos visiteurs est notre priorité absolue. Consultez notre page Visiter Ottawa en toute sécurité pour les renseignements actuels.

Cardinal

Oiseaux enchanteurs de la région d’Ottawa

Grâce à son abondance de voies d’eau, de zones humides, de forêts et de parcs, la région de la capitale du Canada est un endroit idéal pour observer des oiseaux tout au long de l’année. Que vous soyez un ornithologue amateur débutant ou averti, l’observation des oiseaux est un moyen relaxant et apaisant de se rapprocher de la nature. Vous souhaitez savoir quels types d’oiseaux vous pouvez voir, où et quand les trouver? Voici quelques-uns des oiseaux que l’on retrouve communément à Ottawa, ainsi que quelques autres plus inhabituels que vous pourriez avoir la chance de repérer et d’ajouter à votre « liste d’oiseaux à voir au moins une fois dans votre vie ».

Conseils et renseignements sur l’observation des oiseaux

  • Veuillez respecter l’étiquette relative à l’observation des oiseaux, comme le code de conduite du Club des naturalistes d’Ottawa (OFNC), ainsi que les règles affichées aux différents sites. 
  • Cet article ne propose pas de lieux précis pour l’observation des oiseaux, car on ne sait jamais avec certitude où l’on trouvera des oiseaux. Cependant, l’OFNC recueille et communique régulièrement des données sur les observations
  • Certaines belles créatures, comme les hiboux, sont en danger et très sensibles à leur environnement. Par conséquent, veuillez ne pas signaler les endroits où vous en apercevez.
  • Pour une meilleure expérience d’alimentation des oiseaux, choisissez une nourriture appropriée et nutritive (ne donnez pas de pain aux oiseaux). Les magasins spécialisés de la région, tels que Wild Birds Unlimited et Gilligallou, proposent des options de haute qualité. 

Cardinal rouge

Le cardinal rouge, l’un des oiseaux les plus colorés de la région, reste à Ottawa toute l’année. Grâce à son plumage rouge vif, le mâle est le clou du spectacle, mais la femelle, principalement brune, arbore tout de même des touches de rouge sur ses ailes et sa queue. Le mâle et la femelle ont une crête facile à repérer, des marques faciales noires et un bec rouge vif. Fait inhabituel chez les oiseaux, tant la femelle que le mâle chantent chez le cardinal. (En général, ce sont toutefois les mâles qui chantent.) Écoutez leur cri unique, puis repérez les cardinaux sur les branches inférieures des arbres et dans les arbustes denses. Vous pouvez aussi les apercevoir en train de fouiller le sol.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les parcs urbains, les zones boisées et les mangeoires.

Bernache du Canada

À Ottawa, vous avez sans doute vu beaucoup, beaucoup de bernaches du Canada. Avec leur long cou et leur face noir et blanc, ces grands oiseaux sont faciles à repérer. Les cris que lancent ces oies volantes lorsqu’elles migrent vers le sud, semblables à des coups de klaxon bruyants, font partie des sons de l’automne. Cependant, un nombre croissant de bernaches du Canada demeurent dans la région toute l’année, tentées par les pelouses soignées et les champs après la récolte, où elles peuvent trouver l’herbe, les baies, les céréales et les graines qu’elles affectionnent. Il ne faut pas s’en approcher, car elles peuvent être agressives (surtout au printemps, lorsqu’elles protègent leurs oisons).

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les parcs riverains, les champs ruraux et les étangs.

Merle d’Amérique

Avec sa poitrine rouge ou orange et son chant joyeux, le merle d’Amérique est facile à reconnaître – et parce qu’il s’est bien adapté aux villes, il est aussi facile à repérer. Les meilleurs moments pour voir le merle d’Amérique sont tôt le matin et en fin d’après-midi, du printemps à l’automne, période où vous les verrez souvent sautiller dans les espaces herbeux ouverts à la recherche de vers, d’insectes et de fruits. En hiver, certains s’envolent vers le sud, mais d’autres se déplacent simplement vers les bois, où ils ont plus de chances de trouver des baies et d’autres aliments. Ainsi, en hiver, inspectez les arbres ou les toitures pour tenter de les apercevoir.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les parcs, les arrière-cours et les zones boisées.

Geai bleu

Il est facile de repérer un geai bleu : il suffit d’écouter son appel bruyant caractéristique, puis de regarder aux alentours pour tenter d’apercevoir ses plumes bleu vif, accentuées par une poitrine blanche et des marques noires. Les geais bleus aiment les glands. C’est pourquoi vous les trouverez souvent dans et autour des chênes, mais leur régime alimentaire comprend également des graines, des fruits et des insectes. Ces oiseaux de taille moyenne affectionnent particulièrement les arachides (avec ou sans la coquille) et les bains d’oiseaux.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les parcs, les arrière-cours et les zones boisées.

Fringillidés

En été, vous reconnaîtrez le chardonneret jaune à sa petite taille et à son plumage jaune vif (mâle) et vert olive (femelle). En hiver, on pourrait croire que ces mignons petits oiseaux ont migré vers le sud. Mais ils sont simplement plus difficiles à repérer parce que leurs plumes sont devenues brunes. Les autres fringillidés qu’on peut observer à Ottawa sont le roselin familier (le mâle a la tête et la poitrine rouges) et le roselin pourpré (les marques du mâle ont une teinte plutôt corail aux accents de violet).

Les meilleurs endroits pour observer les trois types de fringillidés à Ottawa sont les arrière-cours, surtout si vous avez une mangeoire remplie de graines de nyger et de tournesol. Les chardonnerets jaunes aiment les champs envahis par la végétation, les roselins pourprés se retrouvent souvent dans les forêts de conifères et les roselins familiers, fidèles à leur nom, sont généralement des citadins.

Plectrophane des neiges

Dans leurs aires de reproduction, dans le Haut-Arctique, ces oiseaux sont principalement blancs, avec des marques noires. Mais lorsqu’ils migrent vers le sud pour l’hiver, les plumes de leur tête, de leur dos et de leurs ailes deviennent orange et brunes. Ils se rassemblent souvent en grandes nuées, ce qui peut offrir un spectacle époustouflant lorsque tous les oiseaux prennent leur envol en même temps. Au sol, ils cherchent des graines, des araignées et des insectes.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les fermes, les prés et les autres espaces ouverts.

Canards

Les canards constituent une grande catégorie à eux seuls. Les canards que vous êtes le plus susceptible d’apercevoir sur les rivières et les étangs d’Ottawa et des environs sont les colverts. Le mâle a la tête d’un vert brillant, le bec jaune et le cou blanc, tandis que la femelle est brune avec des marbrures noires. Ils ont tous les deux des ailes d’un bleu profond. Au printemps, observez les groupes d’adorables canetons noir et jaune.

Parmi les autres canards que vous pouvez apercevoir à Ottawa, citons le grand harle, le garrot à œil d’or et le canard branchu. De l’automne au printemps, vous pourriez aussi voir le remarquable petit garrot.

Ne cédez pas à la tentation de donner du pain aux canards, car il n’est pas très nutritif pour eux, et les morceaux non mangés pourrissent et polluent l’eau. L’avoine, les graines pour oiseaux, le maïs, les pois et les raisins coupés en deux sont de meilleurs choix. Veillez simplement à les disperser sur le sol, plutôt que d’encourager ces oiseaux assez gros à manger dans votre main.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les voies d’eau, les étangs et les parcs riverains.

Moineaux

Souvent considérés comme de simples petits oiseaux bruns, les bruants forment en fait un groupe très diversifié. Dans la région, vous avez la chance d’apercevoir des bruants hudsoniens, des bruants à gorge blanche et des bruants chanteurs, ainsi que des moineaux (seule espèce de passereau au Canada). Les marques sur la tête et la poitrine sont un moyen de distinguer les moineaux et les différentes espèces de bruants. Remarquez également les juncos ardoisés, une espèce de bruant principalement noire, grise et blanche, plutôt que brune. On peut observer les moineaux et les bruants toute l’année dans les arbustes, sur les branches basses des arbres et sur le sol, où ils cherchent des graines et des restes de nourriture.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les parcs, les mangeoires à oiseaux et les terrasses de restaurants.

Grand héron

Apportez vos jumelles pour observer ce majestueux oiseau à pattes longues. Bien qu’il soit l’un des plus grands oiseaux que l’on trouve à Ottawa, il peut être difficile à voir. Bien camouflé, il se tient souvent parfaitement immobile sur les rives des cours d’eau et des étangs, attendant de capturer des poissons malchanceux. En vol, le héron déploie ses énormes ailes pour produire des battements lents et délibérés.

Les meilleurs endroits pour l’observer à Ottawa sont les marais et les parcs riverains.

Carouge à épaulettes

Les taches rouge vif et jaune que portent les mâles sur les épaules ont donné son nom à l’espèce. Les femelles sont principalement brunes et ressemblent à de gros moineaux. Les carouges à épaulettes sont plus abondants à Ottawa du printemps à l’automne, une période où ils trouvent beaucoup d’insectes à manger. Cependant, certains restent dans les environs pendant l’hiver et se nourrissent de graines. Les mâles ont un chant cristallin à trois notes.

Les meilleurs endroits pour observer le carouge à Ottawa sont les marais et les cours d’eau du printemps à l’automne, et les champs agricoles en hiver.

Mésange à tête noire

Écoutez le cri caractéristique de ces petits oiseaux à tête noire et blanche. Comme beaucoup d’oiseaux chanteurs se retrouvent souvent avec des mésanges, si vous pointez vos jumelles vers le cri d’une mésange, vous verrez peut-être d’autres espèces par la même occasion. Les mésanges adorent les mangeoires remplies de graines de tournesol, d’arachides et de suif. Certaines iront jusqu’à manger dans votre main.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les bois, les parcs et les mangeoires à oiseaux.

Colibri à gorge rubis

Seul colibri qui se reproduit dans la région d’Ottawa, ce petit oiseau aux couleurs éclatantes vit du nectar des fleurs tubulaires, comme le chèvrefeuille et l’ipomée à fleurs rouges. Les mâles ont la gorge rouge caractéristique, et l’on retrouve souvent des plumes vertes sur d’autres parties du corps des mâles comme des femelles. Les colibris sont attirés par les mangeoires spéciales pour colibris remplies d’eau sucrée.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les jardins, les vergers, les prairies et les mangeoires à oiseaux.

Pics

Plusieurs types de ces oiseaux remarquables sont communs à Ottawa, notamment le pic chevelu et son petit cousin, le pic mineur. Ils sont faciles à trouver – il suffit de les écouter cogner sur les arbres, les poteaux électriques et autres surfaces dures. Les mâles et les femelles ont des ailes noire et blanche, et les mâles ont une tache rouge vif sur la tête. Vous pourriez aussi apercevoir des pics à tête rouge et des grands pics. Une espèce inhabituelle de la même famille, le pic flamboyant, chasse les insectes sur le sol et dans les arbres, et peut être observé à Ottawa du printemps à l’automne.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont tous les milieux où il y a beaucoup d’arbres, y compris les forêts, les vergers, les parcs et les arrière-cours.

Sittelles

À Ottawa, les sittelles à poitrine rousse et à poitrine blanche sont courantes toute l’année. Ces petits oiseaux ont un cri puissant, ce qui peut vous aider à les trouver. Ils descendent souvent les troncs d’arbres la tête la première. S’ils mangent des insectes, ils dévorent aussi volontiers du suif, des graines de tournesol et des arachides dans les mangeoires.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les parcs et les forêts comptant beaucoup d’arbres à feuilles caduques, notamment des érables, des chênes et des bouleaux.

Jaseurs

Le jaseur d’Amérique vit à Ottawa toute l’année. Le jaseur boréal est moins fréquent en hiver, mais comme il se déplace beaucoup et de manière imprévisible, vous pourriez en apercevoir à tout moment. Les deux espèces ont à peu près la taille d’un étourneau et ont une crête sur la tête, un « masque » noir sur les yeux, de petites taches rouges sur les ailes et des marques jaunes, blanches ou orange sur la queue. Ces oiseaux se nourrissent d’insectes, mais ils aiment aussi les baies et d’autres fruits.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa sont les bois près de sources d’eau, ainsi que les arbres et les arbustes fruitiers dans les zones urbaines.

Chouettes et hiboux

Comme les canards, les chouettes et les hiboux pourraient faire l’objet d’un article à part entière. Petite chouette aux grands yeux jaunes, la petite nyctale nocturne est l’une des chouettes les plus communes à Ottawa. Vous avez toutefois plus de chances d’apercevoir le hibou des marais, puisque ce dernier chasse à l’aube et au crépuscule. En hiver, le spectaculaire harfang des neiges migre de l’Arctique jusqu’à Ottawa. Grand hibou surtout blanc, il chasse en plein jour.

Si vous repérez une chouette ou un hibou, tenez-vous à une distance respectueuse. Plusieurs sont des espèces en danger, et toutes ont des serres acérées.

Les meilleurs endroits pour les observer à Ottawa varient selon l’espèce : la petite nyctale aime les forêts, tandis que le hibou des marais et le harfang des neiges préfèrent les grands champs et les prairies (ces derniers sont aussi souvent observés près des aéroports).

Restez à jour

Soyez informé des événements à venir et trouvez des idées pour planifier votre prochain voyage à Ottawa avec des amis, en famille ou en solo en vous inscrivant au bulletin de Tourisme Ottawa.