Le point sur la COVID-19

À Tourisme Ottawa, la santé et la sécurité de notre communauté et de nos visiteurs est notre priorité absolue. Alors que nous accueillons de nouveau les voyageurs dans notre région, veuillez consulter notre page Visiter Ottawa en toute sécurité pour obtenir les derniers renseigements sur la COVID-19. Lorsque vous planifiez vos activités, veuillez confirmer les détails directement auprès des entreprises et des entités, puisque certaines sections de notre site Web pourraient ne pas refléter les offres actuelles.

Ondarez Clothing and Goods

Ondarez Clothing and Goods : Une histoire d’amour, de triomphe et de résilience

Paula Naponse est née et a grandi dans la communauté Ojibwée d’Atikameksheng Anishnawbek, un village des Premières Nations du Nord de l’Ontario. Fidèle à sa culture autochtone, Paula entretient des liens étroits avec la terre et son peuple, et elle continue de nourrir son amour pour Atikameksheng tout en vivant à Ottawa.

Son entreprise, Ondarez Clothing and Goods, témoigne de ce lien profond avec ses origines, le nom Ondarez venant du fait que les membres de la communauté désignent affectueusement leur maison comme étant « on the rez » (sur la réserve). Mais pour Paula, cela signifie bien plus que cela.

« Cela montre la fierté de mes origines : la terre, les gens, la famille, la communauté. »

L’entreprise de Paula témoigne de son esprit d’entreprise et de la résilience du peuple ojibwé. Elle fabrique à la main tout ce qu’elle vend, ayant appris d’elle-même les techniques utilisées, y compris la couture, l’ornementation, le perlage, la fabrication de bougies et la sérigraphie.

Paula s’est passionnée pour la création pendant la majeure partie de sa vie, se rappelant fièrement la satisfaction qu’elle a ressentie après avoir fabriqué son premier short dans sa classe d’économie domestique de huitième année. Sa capacité à créer quelque chose du début à la fin lui procure un grand sentiment d’accomplissement, et c’est ce que les clients apprécient le plus chez Ondarez : les produits sont fabriqués localement à la main.

Les jeunes Ojibwés comptent d’ailleurs parmi ceux qui aiment le plus l’entreprise, car son nom s’inspire de la culture populaire locale qui entoure l’expression « on the rez ». Le défunt mari de Paula, son plus grand soutien, n’hésitait pas à lui rappeler cette admiration, surtout pendant ses périodes de doute et face à l’adversité.

« Ces jeunes t’entendent dire Ondarez, disait-il, et ils affectionnent ce terme. »

Il a vu le potentiel de Paula et a cru qu’Ondarez Clothing and Goods pouvait vraiment réussir. Il était toujours prêt à faire passer le mot et à aider lors de divers rassemblements; il a encouragé Paula à continuer et à ne jamais abandonner.

La tragédie a frappé en 2018 lorsqu’un accident de voiture a coûté la vie au mari de Paula. Elle s’est alors demandé si elle pouvait ou non poursuivre son activité. Mais les mots d’encouragement de son mari l’ont guidée quand elle en avait le plus besoin, et la douleur de sa perte a donné un sens plus profond à Ondarez.

Pour honorer sa mémoire, Paula a ajouté des bougies à sa gamme de produits. Le peuple Anishinaabe Ojibwé utilise le feu pour guérir, car il représente la lumière et l’amour. Pour Paula, les bougies symbolisent son amour pour son mari et sa culture. Elle a également commencé à travailler avec un torréfacteur de Gatineau afin d’ajouter à son offre trois mélanges de café Ondarez.

  1. Coffee with My Aunties – un hommage à sa mère qui aimait se retrouver avec les tantes de Paula pour papoter autour d’une tasse de café.
  2. On the Land – une torréfaction foncée et audacieuse qui symbolise la force qu’elle tire de sa terre et de la nature.
  3. Pow Wow Love – un hommage à l’amour partagé lors d’un pow-wow autochtone et une autre façon d’honorer son mari, qu’elle a rencontré lors d’un tel rassemblement.

De débuts modestes à un nom connu de tous

Paula a lancé Ondarez Clothing and Goods en 2008, en fabriquant des t-shirts et des sweat-shirts dans une petite pièce de sa maison. Au fur et à mesure que ses produits gagnaient en popularité, elle a quitté son petit atelier, acheté des encres de meilleure qualité et acquis de l’équipement supplémentaire, tout en développant ses produits et en acquérant des compétences d’entrepreneur.

Aujourd’hui, la volonté de continuer de Paula est plus forte que jamais. La mère de quatre enfants tire sa motivation de ceux qui apprécient les produits fabriqués par des Autochtones. Elle tire également de la force des fiers membres de communautés des Premières Nations qu’elle a l’occasion de rencontrer.

« J’aime voir des gens qui sont fiers de qui ils sont. Je veux toujours être fière de mes origines et faire en sorte que les gens soient fiers de qui ils sont, peu importe d’où ils viennent. »

L’état d’esprit positif de Paula et son désir d’améliorer la communauté Atikameksheng l’ont finalement conduite au programme de formation sur l’entrepreneuriat touristique autochtone offert par le Collège Algonquin et Tourisme Ottawa.

Ce programme de dix semaines lui a permis d’obtenir des connaissances pratiques, des principes entrepreneuriaux de base et des conseils sur l’industrie du tourisme afin d’aider des entrepreneurs autochtones, nouveaux ou expérimentés, à créer ou à développer leur entreprise de tourisme expérientiel.

Pour Paula, le but d’Ondarez n’est pas de faire connaître les Ojibwés aux non-Autochtones, mais d’exprimer sa passion pour sa communauté et la culture des Atikameksheng Anishnawbek. Et si le programme l’a aidée à acquérir de la confiance en tant qu’entrepreneur, il lui a également donné l’occasion de rencontrer d’autres entrepreneurs autochtones et leur a permis de travailler ensemble pour renforcer leurs communautés.

À l’avenir, Paula prévoit exploiter la communauté touristique pour élargir la clientèle d’Ondarez Clothing and Goods. Étant située dans une importante plaque tournante de l’industrie, et en tant que membre de Tourisme Ottawa, elle reconnaît la possibilité d’atteindre un public plus large.

L’objectif de Paula est de développer son entreprise au point de pouvoir employer d’autres membres des Premières Nations. Elle espère qu’Ondarez deviendra un nom connu et reconnu comme une entreprise de référence pour les produits autochtones authentiques et de qualité.

Cet article a été rédigé dans le cadre du projet de formation sur l’entrepreneuriat touristique autochtone mis sur pied par Tourisme Ottawa et le Collège Algonquin grâce au financement du gouvernement du Canada. Pour en savoir plus sur ce projet, veuillez visiter le site www.ouvretesailes.ca.

Restez à jour

Soyez informé des événements à venir et trouvez des idées pour planifier votre prochain voyage à Ottawa avec des amis, en famille ou en solo en vous inscrivant au bulletin de Tourisme Ottawa.