Le point sur la COVID-19

Dernière mise à jour le 1er juin 2020 (l’information est tout de même revue quotidiennement afin d’assurer l’exactitude de celle-ci)

En savoir plus

Cycling in the Capital - Parliament

Un bref historique du canal Rideau, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Si vous venez à Ottawa, une visite de l’historique canal Rideau s’impose! Une artère vitale de la capitale du Canada en toutes saisons, « le canal », comme l’appellent les gens du coin, serpente gracieusement dans le charmant centre-ville d’Ottawa.

Pendant la période estivale, le canal fait le bonheur des marcheurs, des joggeurs, des patineurs sur roues et des cyclistes qui longent ses berges scéniques et verdoyantes. C’est également une magnifique voie navigable qui relie les villes ontariennes de Kingston et d’Ottawa et qu’empruntent régulièrement plaisanciers et pagayeurs de tout acabit. Qu’il s’agisse de touristes en promenade venus admirer ses paysages, de visiteurs embarqués pour une croisière guidée ou de résidents venus y faire leur jogging matinal, le canal bourdonne d’activité dès que le soleil se pointe. Construit entre 1826 et 1832 par le Colonel John By, du Corps des ingénieurs royaux, le canal en pierre a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007. Il s’agit du seul lieu classé de toute la province de l’Ontario!

Au cours des six longues années passées à creuser et à défricher le terrain à l’état sauvage pour construire la voie maritime, quelque 1000 travailleurs ont péri des suites de la malaria ou d’accidents, et ont été enterrés le long des berges pittoresques. Des 202 kilomètres qui s’étendent de Kingston à Ottawa, 19 kilomètres ont été construits et creusés à main d’homme. Le canal, avec ses 45 écluses situées dans diverses collectivités de l’Ontario, a d’abord été construit à des fins militaires afin d’établir une route de ravitaillement et de communication sûre entre Montréal, au Québec, et Kingston. Creusé à la suite de la tristement célèbre guerre de 1812, le canal, espérait-on, permettrait aux vulnérables navires de ravitaillement britanniques de demeurer à distance de la frontière avec l’État de New York, aux États-Unis. Après son achèvement en 1832, cependant, aucun autre conflit n’est survenu entre les États-Unis et le Canada. Le canal est donc devenu une voie navigable commerciale, puis une voie maritime de plaisance, comme on le connaît aujourd’hui. Selon l’UNESCO, en tant que lieu classé au patrimoine mondial, le canal Rideau représente un « chef-d’œuvre de créativité et d’ingéniosité », et satisfait aux 10 critères d’inscription à ce prestigieux palmarès. Il est « l'exemple de canal en plans d’eau le mieux préservé de l’Amérique du Nord et un témoignage de l’usage à grande échelle de cette technologie européenne en Amérique du Nord ». C’est le seul canal datant du XIXe siècle, soit de la « grande époque de la construction de canaux en Amérique du Nord », qui soit encore opérationnel et qui ait conservé intactes la plupart de ses structures d’origine.

Le canal Rideau attire désormais des gens de partout dans le monde qui éprouvent un intérêt pour sa beauté urbaine, son importance historique et ses activités récréatives modernes. Pour savoir comment découvrir cette voie navigable unique à tout moment de l’année – sur terre, sur l’eau ou sur la glace – consultez notre page Web Le canal Rideau à Ottawa : un endroit à découvrir de bien des façons.

Restez à jour

Abonnez-vous à l'infolettre de Tourisme Ottawa pour recevoir des nouvelles sur ce qui se passe dans la capitale du Canada.