Le point sur la COVID-19

Quelle est la situation actuelle à Ottawa?

En savoir plus

Vanier BIA

Vanier

Vanier est un quartier historiquement canadien-français qui se trouve quelques kilomètres à l’est du centre-ville d’Ottawa. Dans ce quartier résidentiel, on peut visiter une cabane à sucre urbaine, visiter un marché fermier, faire du vélo le long de la rivière Rideau et visiter un musée où l’on met en valeur l’histoire du quartier.

Histoire

Le secteur dont fait aujourd’hui partie Vanier fut arpenté pour la première fois par les Britanniques en 1792, mais il était surtout agricole jusqu’à ce que la construction du canal Rideau débute en 1826. Cet immense chantier public a attiré d’innombrables travailleurs, dont bon nombre se sont établis juste à l’extérieur d’Ottawa, sur la rive est de la rivière Rideau.

Le premier pont sur ce tronçon de la rivière Rideau a été construit dans les années 1830, et la construction du chemin Montréal, qui est aujourd’hui une artère commerciale importante, a commencé en 1869. En 1909, trois petites communautés fusionnèrent pour former Eastview, qui devint un centre important pour la culture franco-ontarienne, notamment en raison de l’ouverture de la première école publique bilingue de l’Ontario et de l’une des premières caisses populaires de la province.

Eastview fut rebaptisée Vanier, en hommage au gouverneur général Georges P. Vanier, décédé en 1969. La ville demeura indépendante jusqu’en 2001, année de sa fusion avec Ottawa. Dans les dernières années, elle s’est diversifiée. On y trouve de plus en plus d’anglophones, d’autochtones et de nouveaux résidents canadiens.

Magasinage

On trouve à Vanier une grande variété de boutiques indépendantes, principalement le long du chemin Montréal, au cœur du quartier, et sur Beechwood, une avenue animée à l’extrémité nord de Vanier. On y vend des vélos électriques et des scooters chez EBIKE Plus, et des trains miniatures et des modèles réduits d’avions chez Hobby House. Chez Rafetna, on vend des vêtements, des œuvres d’art et des cadeaux faits à la main provenant de différents pays africains. Clothes Encounters of a Second Kind est l’un des dépôts-vente les plus élégants de la ville. Jacobsons Gourmet Concepts est un endroit des plus agréables, où l’on peut se procurer du fromage, des sauces, des biscuits et d’autres produits fins. Et le marché Beechwood, dans le parc Optimiste, est un endroit amusant où l’on peut acheter des produits locaux de juin à octobre.

Restaurants

Bobby’s Table est un endroit décontracté qui fait le bonheur de ses clients avec ses immenses déjeuners bon marché. Caché dans une ruelle, le minuscule Ola Cocina propose des spécialités mexicaines, comme des frites de yucca, des tacos de porc et des huevos rancheros. On peut aussi essayer des pupusas salvadoriennes chez Tukan, des plats épicés éthiopiens chez Habesha et des bagels roulés à la main à la façon de Montréal chez Cadmans. La boulangerie Quelque Chose est réputée pour ses macarons. Il est même possible d’y suivre un cours de confection de macarons. Et les enfants s’en donneront à cœur joie chez Sundae School, une crèmerie spécialisée dans les desserts faits avec plusieurs boules et beaucoup de garnitures.

Activités, sites et événements

Pour une sortie amusante en famille ou en groupe, essayez le tagball (c’est comme le paintball, mais avec des munitions en mousse au lieu de peinture) chez Tag Zone, ou une partie de quilles phosphorescentes (dans le noir!), ou de quilles ordinaires, à McArthur Lanes.

Pour voir des œuvres d’art numérique et non numérique à la fine pointe, passez au Centre d’artistes Voix Visuelle, une galerie où l’on met l’accent sur les œuvres d’artistes francophones du nord de Vanier. En parlant d’art, on trouve à Vanier plus de 30 murales extérieures, dont la plus haute de la ville. Il s’agit d’une peinture abstraite colorée sur quatre étages, à l’angle du chemin Montréal et de la rue Bégin, qui évoque le caractère de plus en plus multiculturel du quartier.

Les murales sont entretenues par le Muséoparc Vanier, un musée communautaire unique en son genre situé dans un parc de 7 hectares (17,5 acres) qui appartenait autrefois aux Missionnaires d’Afrique. En plus d’un musée fascinant sur l’histoire de Vanier, le site comprend une érablière et une cabane à sucre, où l’on peut assister à la fabrication du sirop d’érable pendant le Festival des sucres, qui a lieu chaque printemps.

Le cimetière Beechwood, l’un des plus beaux cimetières historiques du Canada, se trouve à proximité. Ce lieu historique national, désigné le Cimetière militaire national du Canada, honore la mémoire du personnel militaire et des services de police du pays. Visitez les terrains magnifiques en toutes saisons, et plus particulièrement durant les cérémonies du jour du Souvenir. Consultez le calendrier du cimetière pour obtenir des renseignements sur d’autres événements, notamment les visites guidées.

Le Festin de l’Est, qui a lieu au début de septembre, est un autre festival à ne pas manquer à Vanier. On trouve dans ce festival de rue sur l’avenue Beechwood des camions de cuisine de rue. On y présente aussi des spectacles de musique et de danse en direct, des DJ, des ateliers de yoga et plus encore.

Pourquoi ne pas louer un vélo ou utiliser le vôtre pour vous rendre à Vanier? Une piste récréative asphaltée de 12 kilomètres (7,5 milles) le long de la rive est de la rivière Rideau relie les chutes Rideau à la cascade Hog’s Back.

Restez à jour

Abonnez-vous à l'infolettre de Tourisme Ottawa pour recevoir des nouvelles sur ce qui se passe dans la capitale du Canada.